Delta Heavy

Blue room

Faire tomber les barrières. Travailler à la croisée entre les genres. La bass music du duo londonien ne se contente pas d'une drum'n'bass monocorde, elle creuse, elle explore, elle voyage entre dubstep, trap et autres vibrations plus virulentes. Et si leur premier album paru en 2016, Paradise Lost, a été un tel succès, c'est que la complémentarité des deux Djs et producteurs est et sera toujours au service de la scène.